Des divorces en hausse, des mariages en baisse : même si elle reste minoritaire, lʹunion libre séduit toujours plus de Suisses. Mais qui, précisément ? Comment justifient-ils ce refus du mariage ? Lʹunion libre offre-t-elle vraiment plus de liberté pour les partenaires ? Comment se porte lʹégalité entre eux ? Des couples mariés et des couples cohabitants qui se dit le plus heureux ?