Le dernier exercice anti-terroriste en Suisse a révélé plusieurs lacunes

L'exercice anti-terroriste mené à Genève au mois de novembre a révélé plusieurs lacunes. La communication entre les cantons et la Confédération a démontré des faiblesses. Le Conseil fédéral s'est exprimé trop tard et le nombre de victimes a été exagéré, selon le Tages-Anzeiger

La Thematique POLITIQUE