Quand le web est manipulé pour la propagande

Lʹorganisation Freedom House a tiré la sonnette dʹalarme en novembre : les gouvernements sʹen donnent à cœur joie sur les réseaux sociaux et nʹhésitent plus à manipuler Internet pour distordre lʹinformation en ligne. Chine, Russie, Turquie, Philippines, mais aussi Etats-Unis, Brésil, France et Allemagne sont par exemple concernés.

L'expert•e Solange Ghernaouti