Des robots espions chez les animaux

Ces dispositifs permettent d’une part de mieux comprendre les interactions sociales entre les animaux, mais aussi d’explorer les possibilités dans le domaine de la miniaturisation, de la programmation et de tout ce qu’il faut pour qu’un robot se fasse passer pour un animal.

L'institution EPFL