Une étude de l'Université de Genève établit un lien entre sécheresse et conflits sociaux

Une équipe de l'Université de Genève a réussi à établir un lien scientifique entre sécheresse et conflits sociaux. S'il y a évidemment d'autres facteurs, le manque d'eau est déterminant. C'est le cas notamment au Kenya, où le manque de pâturages entraîne une guerre sans merci dans le centre du pays.