Quand le réchauffement climatique aggrave le risque de gel tardif en altitude

Le risque de gel tardif s’aggrave en altitude. En cause: le réchauffement climatique. Ce résultat, qui va à l'encontre de l'intuition, ressort d’une étude menée en Suisse.

L'institution UNINE