Les zones du cerveau touchées par l'usage de LSD ont été détectées. Cette découverte pourrait bien jouer un rôle important dans le traitement de certains troubles psychiatriques.

L'institution CHUV