Frontaliers, l'épouvantail de la politique genevoise

Genève accueille un peu moins d’un quart des frontaliers du pays, sans prendre en considération les employés des Organisations internationales. Comment expliquer et comprendre cette évolution? Doivent-ils craindre pour leur emploi après l'acceptation de l'initiative sur "l'immigration de masse"?

La Thematique IMMIGRATION

L'expert•e Yves Flückiger

L'emission Vacarme