Réparer son frigidaire au lieu de le remplacer; recycler un vieux jean pour en faire un T-shirt; réutiliser un smartphone usagé plutôt quʹun neuf: des alternatives à l'achat, à la (sur)consommation, au gaspillage qui séduisent toujours plus les consommacteurs.trices dʹaujourdʹhui. Qui est cette " génération récupération" ? À qui profite ce business de la seconde main? Quel est l'impact de ce marché de l'occasion sur nos façons de consommer et de produire?