Qui veut les milliards de la BNS?

Plus de 50 milliards de francs de bénéfice depuis le début de l'année et un bilan plus gros que le PIB du pays tout entier: le trésor de guerre de la Banque nationale suisse n'en finit pas d'aiguiser les appétits.