Pas besoin d’avoir fait HEC pour comprendre le Nobel d’économie 2019