Jacques Ehrenfreund , "Benjamin Netanyahu a joué principalement sur le ressentiment et sur la peur"

Jacques Ehrenfreund analyse les résultats de l’élection israélienne comme étant "une espèce de stabilité de l'offre politique avec deux blocs qui sont l'un face à l'autre dans des proportions qui sont à peu près les mêmes que celles de la Knesset sortante".

L'institution UNIL