Monique Saint-Hélier : la guerre depuis son lit

En s’attelant à la transcription, au commentaire et à l’édition des 19 cahiers que la Chaux-de-Fonnière Monique Saint-Hélier a tenus entre 1940 et 1948 à Paris, Stéphane Pétermann et Alexandra Weber Berney nous révèlent le regard d’une écrivaine romande sur la seconde guerre mondiale et l’Occupation.