Gérer le défi climatique grâce au principe des avaries communes