Une molécule combat la paralysie musculaire

Des chercheurs ont trouvé une molécule qui permet de multiplier par sept l’espérance de vie chez les souris porteuse de la myopathie myotubulaire. Les bébés qui naissent avec cette maladie rare voient tous leurs muscles squelettiques se paralyser et 90% décèdent avant l'âge de deux ans.