Entre les abonnements qui se renouvellent automatiquement et le quasi-monopole de certains prestataires de service, on se sent parfois captifs en tant que clients. Une captivité qui nous donnerait une mauvaise image des fournisseurs qui utilisent ces méthodes.

L'expert Olivier Furrer