Les récentes histoires de voyages tous frais payés et de notes de frais professionnels qui atteignent les milliers de francs remettent en question l'éthique du politicien.