Microsoft et Facebook prennent des mesures pour lutter contre la désinformation

Facebook et Microsoft ont réagi à la suite de propagation de fausses informations. Les deux groupes ont pointé du doigt la Russie, mais aussi l'Iran. Dans le cas mis en lumière par Microsoft, les pirates ont ciblé des groupes conservateurs.