La présence d'eau dans les roches atténue la force des séismes induits

Les premiers essais de géothermie profonde en Suisse ont provoqué des petits séismes locaux. La faute à l’eau sous pression injectée dans les failles de la roche souterraine. Or, des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et de l’Ecole Normale de Paris viennent de faire une découverte totalement contre-intuitive dans ce domaine. Plus la pression de l’eau déjà présente dans le sol est forte, plus l’intensité du séisme est limitée.

La Thematique TERRE

L'emission CQFD

L'institution EPFL