L'accord de Dublin fait-il les frais de la crise migratoire?

L'accord de Dublin impose au premier pays où arrive un migrant d'en assumer la prise en charge. L'Italie, notamment, ne veut plus de ce système.