Les épices crues, le romarin et la muscade

Le romarin est connu depuis la plus haute antiquité. Il est bon pour le foie, décongestion hépatique, et dernièrement on a montré qu’inhaler l’huile essentielle permet de conserver sa mémoire. La muscade, plante qui vient d’Asie vers la fin des Croisades, est citée pour la première fois par Hildegarde de Bingen qui dit qu’elle rend gai celui qui la consomme. 

La Thematique SANTE

L'institution UNIGE