Quand les symptômes de la commotion cérébrale persistent

10 à 15% des commotions cérébrales ne se remettent pas dans les deux semaines. Les spécialistes parlent alors de "syndrome post-commotionnel".

La Thematique CERVEAU

L'emission CQFD

L'institution UNIL