Le refus de No Billag interprété comme un oui à un service public fort

Le non à l'initiative No Billag peut être compris comme une volonté de maintenir un service public fort et une SSR solide dans toute la Suisse, montre l'analyse VOTO sur les votations fédérales du 4 mars. Les jeunes sont ceux qui ont le plus clairement dit non.

La Thematique ELECTION