Lorsque Donald Trump se retire de l’accord de Paris et annonce des coupes massives dans le budget de l’environnement, la Chine confirme son virage vert. Elle entend investir à court terme 360 milliards de dollars dans les énergies renouvelables. Le pari est immense car l’Empire du Milieu consomme à lui seul la moitié du charbon de la planète.

L'institution UNIGE