En mer, « on dort quand on peut ». À 24 ans, le navigateur suisse Alan Roura termine 12ème du Vendée Globe. 105 nuits passées sur un bateau, dans des conditions extrêmes. Evidemment, ce genre de prouesse n’est pas à la portée de n’importe qui et les effets du manque de sommeil peuvent vite s’avérer redoutables.

L'expert Raphael Heinzer

L'emission A bon entendeur