Espresso, le spectographe qui permettra de mesurer la masse des exoplanètes

L'Observatoire de l'Université de Genève est en train de mettre la touche finale à Espresso, un appareil qui, pour la première fois, doit permettre de détecter et de mesurer la masse de planètes aussi petites que la nôtre.