Ni masculin, ni féminin, le "genre neutre" fait débat

Environ un enfant sur 2000 naît en Suisse avec un sexe indéterminé. Or, le système juridique suisse ne reconnaît que deux possibilités, tandis que d'autres pays en admettent une troisième, "non spécifique".

L'expert Suzette Sandoz