Sexualité, la capote n'a plus la cote

Les Suisses ont le goût du risque, un Suisse sur deux aurait déjà eu des rapports non-protégés.

 

La Thematique MEDECINE