Un droit à l'image parfois lacunaire dans les courses populaires

Les sportifs amateurs participant aux courses populaires cèdent des informations personnelles aux organisateurs de ces évènements. S'ils ont le devoir de respecter le principe de la protection des données et du droit à l'image, certains organisateurs ne se montrent pas très rigoureux.