Sel et carence en iode en Suisse

En Suisse, une étude de 2014 a révélé un niveau de carence inquiétant au sein de la population : 2% des hommes mais surtout 14 % des femmes sont concernés. En partie en cause, les campagnes qui incitent à manger moins salé pour éviter les problèmes liés aux maladies cardio-vasculaires. Une carence sévère en iode entraîne une hypothyroïdie qui peut provoquer des symptômes tels qu’une grande fatigue et des problèmes digestifs comme de la constipation.

L'expert Michel Burnier

L'emission A bon entendeur