Du cerveau au bras bionique

Des neuroscientifiques de l’Université de Genève réussissent à transmettre des sensations artificielles entre un bras bionique et le cerveau des souris. Ce résultat ouvre la possibilité de créer des neuroprothèses plus efficaces.

La Thematique MEDECINE