La médecine du Big data: le patient face au choix

Grâce au Big data, soit l’agrégation de données de millions de patients à travers le monde, Angelina Jolie a su qu’elle risquait de développer un cancer du sein et des ovaires. Elle a décidé de les enlever préventivement. Aujourd’hui, la médecine prédictive peut prévoir le risque de développer maladies liées à des mutations génétiques.

La Thematique PHILOSOPHIE

L'expert Samia Hurst

L'emission Faut pas croire