Les portraits-robots via l'ADN

Il est désormais possible de dresser le portrait-robot d'un individu recherché en recourant aux traces d'ADN retrouvées sur le lieu d'un crime. Même si elle ne s'appuie que sur des probabilités, cette technique offre une idée sur la couleur des yeux, des cheveux et de la peau, ainsi que sur les origines continentales (européennes, asiatiques, nord-africaines, etc) de la personne.