Quatre mois après le Brexit, les Américains ont également tourné le dos aux élites et choisi plus de protectionnisme. Désormais, tous les regards se tournent vers la France et l'échéance présidentielle de 2017 : Marine le Pen profitera-t-elle de ce climat d'inquiétude au sein de la population ? Comment expliquer la montée des populismes en Europe ?

L'expert Thierry Herman

L'institution UNINE