Si la bataille de Mossoul est militaire, elle est avant tout politique, chacun des assaillants espérant pouvoir profiter de la victoire sur cette ville devenue le bastion de l'Etat islamique.