Féminisme: faut-il promouvoir la non-mixité?

Des réunions féministes se tiennent quotidiennement au sein du mouvement français Nuit Debout et dans certaines d’entre elles, il n’est pas question de tolérer les hommes. Cette volonté de "non-mixité" est critiquée au sein des participants qui se veulent plus inclusifs. Pourtant, pour quelques féministes, la non-mixité est un outil indispensable.