Ce que l’on appelait la "boisson d’or" au 16e siècle et qu'Hippocrate, le père de la médecine, préconisait de boire: l'urine. De nos jours, ce liquide est surtout une importante source d'informations médicales.