Le workaholisme: de la passion du travail à son addiction?

Le travail est un élément essentiel de nos vies. Avec le culte de l’urgence et la connectivité permanente, le travail peut devenir excessif. C’est à dire que l’on ne fait que travailler, jour et nuit. Cette addiction s’appelle le workhalisme et peut agir sur l’individu comme l’alcool ou d’autres substances psychoactives.