Reconnaître les communautés musulmanes pour lutter contre le radicalisme?

Comment faire barrage aux attentats et aux dérives islamistes qu'a connus la France? Faut-il, en Suisse aussi, permettre une distinction plus claire entre confession musulmane modérée et ce qui peut se rapporter au radicalisme, en reconnaissant les communautés musulmanes?