Faut-il davantage se battre pour la classe moyenne supérieure?

Déjà très fiscalisés, les ménages lausannois gagnant plus de 11'000 francs par mois devront payer davantage pour l’accueil de jour des enfants. Les "bobos", des vaches à lait?

L'institution EPFL