Certaines relations affectives n'existent qu'en ligne, notamment sur des espaces virtuels. Dans sa thèse à l'Université de Neuchâtel, Amaranta Cecchini s'est intéressée à ses amours et désirs 2.0. Que traduisent-ils? Peuvent-ils être rapprochés des relations épistolaires d'antan?

L'expert•e Olivier Voirol

L'emission Babylone

L'institution UNIL