Neuf ans après la mort du leader palestinien, les analyses des scientifiques viennent soutenir l’hypothèse d’un empoisonnement au polonium.