Régime light, le piège des édulcorants

Une étude explique que notre cerveau réclame une dose plus élevée de sucre, quand il en est privé.

L'institution UNIL