L’ozone, vital en haut, toxique en bas

Trop d’ozone peut devenir toxique pour pratiquement tout ce qui est vivant. A l’inverse l’ozone stratosphérique, à haute altitude, est indispensable pour la vie sur terre comme nous la connaissons.