C'est un mal typique de l'ère numérique. Son principal symptôme consiste à penser que pour chaque problème il existe une réponse technologique.

L'institution EPFL