Vecteurs de la malaria, les derniers sont les premiers

Concernant la malaria, le dernier insecte à piquer une proie est cinq à dix fois plus contaminé que les premiers à sʹêtre nourris. Il va donc en toute logique être plus dangereux et se transformer en super propagateur.

La Thematique MALADIE

L'expert•e Philippe Christe