Coronavirus ou pas, l'AVC reste une « urgence absolue"

Dans un paysage sanitaire saturé par la propagation du coronavirus, l’accident vasculaire cérébral (AVC) continue à frapper une personne toutes les cinq secondes dans le monde.

La Thematique MEDECINE

L'institution HUG