Soupe à la grimace après l'annulation d'événements populaires en cascade

Toutes ces annulations de grands événements rassembleurs représentent toutefois un léger risque, selon Sandro Cattacin: "Si ces fêtes ne sont pas là une année, ce n'est pas destructif. Mais on constate un morcellement, car on est dans le quartier, le voisinage, et on perd un peu de vue qu'on appartient à une communauté plus large".