Faut-il fermer les discothèques après plusieurs cas de contaminations dans ces lieux?

"C'est une question difficile. Bien sûr, les bars et les discothèques font partie de la vie sociale. On aurait aimé pouvoir tourner la page plus vite et on s'aperçoit que de nombreux 'clusters' surviennent dans ces lieux. C'est vrai qu'on les a peut-être ouverts un peu tôt", estime Antoine Flahault, directeur de l'Institut de santé globale à l'Université de Genève.

La Thematique VIRUS