Une nouvelle version du Covid plus contagieuse mais pas plus dangereuse

Le SRAS-CoV-2 (pour "syndrome respiratoire aigu sévère-Coronavirus-2", le premier étant le virus responsable de l'épidémie de SRAS qui a sévi en Asie entre 2002 et 2004) semble avoir muté pour mieux s'adapter à l'être humain, ont découvert des chercheurs américains et britanniques.

La Thematique MEDECINE